LA FUITE DE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT

LA FUITE DE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT

Le circuit de refroidissement a besoin d’un liquide spécifique pour refroidir le moteur et évacuer les calories émises. Pour effectuer au mieux ces deux tâches, une sonde se charge de mesurer la température du liquide afin de transmettre cette information au calculateur. Elle a aussi pour rôle d’informer l’automobiliste en cas de surchauffe moteur via l’allumage d’un voyant rouge d’alerte.

Contrôler le niveau dans le vase d’expansion

La première méthode pour déceler une fuite est de contrôler le niveau du liquide de refroidissement dans le vase d’expansion. ATTENTION ! Ne l'ouvrez jamais lorsque le moteur est chaud pour éviter tout risque de brûlure.

Le niveau doit se situer entre les repères mini et maxi. Si vous constatez des variations, une forte baisse ou même un bouillonnement, c’est assez mauvais signe… C’est pourquoi il est important de vérifier régulièrement le niveau dans le bocal d’expansion afin d’anticiper une possible fuite. Cela est normalement contrôlé par votre garagiste lors de la vidange d’huile moteur.

N’hésitez pas non plus à vérifier l’état des durites et des autres pièces du circuit de refroidissementDes traces de dépôt blanchâtre ? Pas de doute, il y a une fuite… Une fumée blanche sortant du pot d’échappement peut aussi être un signe.

Allumage du voyant rouge de surchauffe moteur

S’il n’y a pas assez de liquide de refroidissement, le voyant rouge de surchauffe moteur peut s’allumer. Cela ne veut pas forcément dire qu’il y a une fuite, le problème peut venir d’une pièce défectueuse sur le circuit (radiateur, pompe à eau, thermostat, ventilateur…).
Cependant, si aucun élément du système ne semble défaillant, la perte de liquide peut en être la cause. C’est également pour cela qu’il est important de vérifier le niveau régulièrement ! Lorsque ce voyant s’allume, arrêtez-vous immédiatement ! Le moteur est déjà à bout de souffle, continuer à rouler pourrait provoquer des dégâts irrémédiables.

CONTRÔLEZ L'ETAT DE VOTRE MOTEUR

Les durits

Les canalisations transportant le liquide de refroidissement peuvent être percées, desserrées, voir même coupées. C’est dans la grande majorité des cas la cause d’une fuite. Il faudra alors changer le(s) tuyau(x) posant problème. Cette opération est assez simple puisqu’il suffit de desserrer entièrement les colliers de fixation afin de retirer les durits pour ensuite les remplacer par les neuves, sans oublier de resserrer les fixations.

Le radiateur voiture

Le radiateur voiture peut également être en cause. Étant situé à l’avant de la voiture, il est fortement exposé aux projections. Si la fuite reste minime, l’utilisation d’un produit additif peut être utile pour colmater les micro-fissures.

Cependant, si le radiateur est percé à de multiples endroits et que la perte de liquide de refroidissement est assez importante, mieux vaut le remplacer. Il est conseillé de se rendre dans un garage automobile pour ce genre d’opération qui peut parfois nécessiter un démontage du pare-chocs avant selon les modèles.

La pompe à eau

Plus rare mais possible, la fuite peut provenir de la pompe à eau au niveau de son joint d’étanchéité. Dans ce cas vous n’êtes vraiment pas chanceux car il faudra sur la plupart des véhicules déposer la courroie de distribution, souvent relié à la pompe.

Le joint de culasse

Enfin, si vous observez une fumée particulièrement blanche au démarrage, le joint de culasse n’est probablement plus étanche, ce qui provoque une fuite de liquide de refroidissement dans les cylindres. Le remplacement du joint de culasse est une opération longue et complexe qui nécessite le démontage de la partie haute du moteur. Mieux vaut alors faire appel à un professionnel.

Vidange du liquide de refroidissement

Une fois la fuite identifiée et avant tout remplacement ou réparation de pièces, il faut vidanger le liquide de refroidissement. Cette opération n’est pas la plus compliquée qu’il soit et est très similaire à une vidange d’huile moteur.

Premièrement, repérez le tuyau à dévisser au niveau du radiateur (le plus bas) et préparez une bassine pour pouvoir récupérer le liquide. Pensez à ouvrir le vase d’expansion pour permettre un écoulement plus rapide (appel d’air).

Lorsque la vidange est terminée, vous pouvez alors procéder au changement des pièces défectueuses. Il vous faudra ensuite remplir le circuit de refroidissement avec un nouveau liquide. N’oubliez d’ailleurs pas de remettre le tuyau au niveau du radiateur…

Versez le liquide directement depuis la vase d’expansion. Vous pouvez dépasser de quelques centimètres le repère max car le niveau va baisser lors de la mise en route du moteur et de la purge. Pensez bien évidemment à remettre le bouchon !

Astuce: Avant de remplir le système du nouveau liquide, nous vous conseillons d’abord de rincer intégralement le circuit en y mettant de l’eau. Replacez ensuite le bouchon et faites tourner le moteur pendant quelques instants afin que l’eau circule bien partout. Cette étape peut être très utile si votre liquide de refroidissement n’a pas été renouvelé depuis longtemps, car il aura laissé des traces de boue à l’intérieur des durits.

Faites également attention de ne pas mélanger plusieurs types de liquide. Pour cela, référez-vous aux indications du constructeur et à la couleur de votre liquide qui est un indicateur sur les propriétés de celui-ci.

Remise en route et purge du système

Il va maintenant falloir purger le circuit de refroidissement. Pour cela il suffit tout simplement de démarrer la voiture et de laisser le moteur chauffé afin que le nouveau liquide circule partout dans le système.

Ensuite, vous allez devoir dévisser le vis de purge, généralement situé sur une durite à proximité du vase d’expansion. Prenez des gants ou un chiffon pour éviter de vous brûler. Cette manipulation permet d’éliminer les résidus d’air présents dans le système. Le niveau du liquide de refroidissement va alors probablement baisser.

Lorsqu’il n’y a plus d’air dans le circuit, revissez le purgeur et ouvrez avec précaution (et toujours avec de gants ou un chiffon !) le bouchon du vase d’expansion afin d’être sûr que toute l’air se soit évacué.  Éteignez ensuite le moteur, nous vous conseillons d’attendre que le moteur soit froid pour faire l’appoint si nécessaire.

Voilà tout pour cet article sur la fuite du liquide de refroidissement, si vous avez des questions des remarques ou des conseils, n’hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires. Vous pouvez également partager cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux si vous l’avez apprécié.

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire