Connexion

Se Connecter

Mot de passe oublié?

Inscription

S'inscrire

Qualityfood AE

Le collecteur d’admission

Le collecteur d'admission

Bonjour à tous les amoureux de l’automobile, aujourd’hui nous abordons un sujet assez important pour tout conducteur. Le collecteur d’admission, un élément essentiel pour le bon fonctionnement des pistons du moteur. Nous verrons dans cet article comment fonctionne le boitier d’admission, et quels sont ses symptômes lorsqu’il est encrassé.

Le principe de l’admission :

L’admission est le principe qui permet à l’air d’arriver dans le moteur. En effet, sans air, impossible pour le moteur de démarrer, et aux pistons de s’actionner. S'en suit un chemin précis de l'air jusqu'au moteur. Il arrive dans un premier temps dans le filtre à air, qui a pour but de retenir le plus de particules possibles pour éviter d'abîmer le moteur. Puis il passe ensuite par le débitmètre, un capteur qui a pour rôle d’indiquer au calculateur la masse d’air qui arrive dans le moteur. Après cela, l’air arrive dans le turbocompresseur et l’échangeur, si le moteur en possède un. Pour les voitures essence ne disposant pas de carburateur, l’air passe par le boîtier papillon, qui régule l’air. Enfin, l’air arrive dans le collecteur d’admission.

La fonction du collecteur d’admission

Le rôle et la fonction du collecteur d’admission change selon qu’il s’agisse d’une voiture à injection directe ou d’une voiture à injection indirecte. Pour les voiture à injection directe, le collecteur réparti uniquement le flux d’air dans les chambres de combustion. Pour les voitures avec moteurs à injection indirecte, le boîtier d’admission réparti non-seulement l’air, mais également le carburant à l’intérieur de ces chambres.

Point sur le filtre à air

La ligne d’admission comporte un filtre à air, son rôle est de retenir les particules de l’air qui peuvent être nocives pour le moteur. Il fait partie des pièces à remplacer régulièrement sur un véhicule. Il existe plusieurs types de filtre à air :

  • Les filtres à air humides : de plus en plus rares, ils existent encore sous certains capots de voiture. Ils sont composés de mousse, et comme le nom l’indique, sont légèrement humides pour que les particules nocives au moteur s’allient plus facilement à la matière.
  • Le filtre à air sec : en papier ou en coton, ils sont enfermés dans une boite hermétique. Ce sont ceux que l’on retrouve les plus fréquemment dans les véhicules.
  • Les filtres à bain d’huile : Ils sont utilisés par quelques véhicules ayant des fonctions particulières. On les utilise souvent sur des terrains difficilement praticables, comme le sable.
  • Pour entretenir votre filtre à air sec, il faut le reviser tous les 20 000 kmou le nettoyer avec un aspirateur. Pour le filtre à air humide, il vaut mieux le remplacer tous les 50 000 km. Seul le filtre à air à bain d’huile ne se change pas. Pour l’entretenir, il vous suffit de faire une vidange environ tous les 20 000 km.

Le collecteur d’échappement :

Le collecteur d’échappement a pour rôle quant à lui, de collecter les gaz brûlés qui sortent des soupapes et de les guider jusqu’à l’air. Il contient un nombre de tubulures équivalent au nombre de cylindres que comporte le moteur de votre voiture.

Problèmes du collecteur d’admission

Symptômes de la panne :

Comme la plupart des pièces auto, le collecteur d’admission est soumis à l’usure. La panne peut provenir d’une tubulure d’admission fissurée ou bien encrassée, ainsi que de clapets fatigués. Il est possible que votre collecteur d’admission s’encrasse, dans ce cas, le turbocompresseur de la voiture atteindra quand même son régime normal. Néanmoins, une surconsommation pourra être alors constatée.

Conséquences

Si le collecteur d’admission est encrassé, il ne pourra plus jouer son rôle et deviendra moins efficace, par conséquent, le moteur pourra perdre de sa puissance. Vous pourrez constater également une augmentation de la consommation de carburant et ainsi que des rejets de gaz dans l’atmosphère. La vanne EGR, les soupapes d’admission, peuvent être touchées par la suite. Dans le cas d’une tubulure d’admission encrassée, un dépôt de suie noire pourra être constaté dans le collecteur d’admission.

Symptôme d’une fuite du collecteur :

Les problèmes peuvent aussi venir d’une fuite du collecteur d’admission. Plusieurs symptômes peuvent vous aider à détecter ce type de pannes. Dans un premier temps, le moteur peut subir une perte de puissance, suite à une mauvaise distribution. Il est également possible que vous ayez du mal à accélérer ou à maintenir une vitesse constante.

Vous pouvez détecter une fuite du collecteur d’admission grâce à des flaques d’huile qui peuvent se former sous votre véhicule ou des bruits plus marqués en provenance du moteur.

Nettoyer le collecteur d’admission :

·        L’outillage nécessaire

Tout le monde peut nettoyer son collecteur d’admission, il suffit davoir le bon outillage et un peu de bon sens. Vous aurez besoin pour effectuer cette manipulation :

  • Des gants : en effet le collecteur d’admission peut être très sale
  • D’une clé Allen de 5
  • D’un nettoyeur à haute pression
  • D’un produit décapant

 La manipulation

Pour commencer, il faut démonter entièrement le collecteur d’admission, après avoir enlevé la vanne EGR et le boîtier papillon. Pour ce faire, retirez les quatre vis situées en haut et en bas du boîtier d’admission à l'aide de votre clé Allen de 5.

Attention : une vis se cache parfois à l’intérieur de l’entrée du collecteur. Il vous faudra l’enlever pour pouvoir le détacher totalement.

Après avoir retiré la pièce, vous pouvez passer au nettoyage. Utilisez dans un premier temps un nettoyant à haute pression. Une fois ceci fait, appliquez le produit décapant, et laissez-le agir pendant quelques minutes. Rincez-le ensuite avec de l’eau claire, et faite le sécher. Vous pouvez aussi passer un coup d’aspirateur dans chaque orifice, pour enlever les éventuelles poussières que vous y auriez laissé.

Si le joint de votre collecteur d’admission est trop abîmé, il vaut mieux le changer par un neuf. Vous n’aurez pas de difficultés pour savoir dans quel sens se remet le joint. En effet, il ne peut se placer que dans un seul sens.

Voici une vidéo pour mieux illustrer cette opération

Une fois le collecteur d’admission nettoyé, vous pouvez le remonter, et suivant dans le sens inverses les étapes décrites précédemment.

En cas de doute n'hésiter de confier cette action à un professionnel.

Nous voilà donc au terme de cet article sur les collecteur d’admission ! J’espère qu’il vous a plu, Si c’est le cas, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et laisser un commentaire, Sinon nous laisser vos suggestions en commentaire!

 

About the Author

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :