C’est quoi un vehicule hybride

C'est quoi un vehicule hybride

Bonjour à tous et bienvenu une fois de plus dans notre monde automobile, aujourd’hui nous parlerons des diffèrents types de voiture Hybride qui existe sur le marché de l’automobile. Vous avez surement déjà entendu parler de voiture hybride et donc vous savez ce que c’est, si ce n’est pas le cas nous le verrons dans un prochain chapitre.

Shein Many GEO's

Assez de bavardage, allons droit au but, :). Bref Il existe différents modèles de voitures hybrides, appelées « full-hybrid », « hybride-rechargeable » ou encore « mild-hybrid » ceux-ci possèdent tous les caractéristiques, que Je vous propose de voir dans ce chapitre, ainsi à la fin, vous serez en mesure de comprendre les particularités des hybrides :).

Dans cet article nous allons passer en revue les différents types de véhicules hybrides, nous allons nous intéresser aux modèles qui qui le marché.

La voiture full-hybride

Comment fonctionne une voiture hybride ?

Le véhicule hybride est arrivé en Europe vers les années 1997 avec la Toyota Prius. L’objectif affiché lors de la vente de ce véhicule est de démocratiser les voitures dites « propres » pour le publique et de ne plus dépendre uniquement des énergies fossiles comme seul et unique carburant pour les automobiles. Depuis d’autres constructeurs ont développés aussi leur système hybride : Honda (Civic), kia (Niro), Hyundai (Ioniq)... et Toyota a presque toute sa gamme en hybride.

On retrouve toujours un moteur thermique, pour grimper à des vitesses plus élevées, et couplé à un moteur électrique intégré, qui aura pour rôle d’assurer une conduite 100 % électrique dans des zones à basse vitesses, comme les centres villes, les embouteillages ou encore les parkings ou quand la puissance du moteur électrique suffit.

Une batterie de petite capacité située sous le plancher du véhicule, ou au niveau du coffre, aura pour rôle d’alimenter le moteur électrique. Cette batterie se rechargera elle-même en utilisant les phases d’inertie du véhicule, comme les phases de freinage ou de décélération. Lors de ses phases, le moteur électrique agit comme un générateur en stockant l’électricité.

Les avantages 🙂

L’écart au niveau de la consommation de carburant, entre un véhicule thermique et un hybride est importante. Un modèle hybride essence consomme environ 10 à 20% de moins que le même modèle en version diesel.

En plus, la full-hybrid sait tirer profit de l’énergie cinétique, alors que ce potentiel n’est absolument pas exploité par les véhicules thermiques. Sur une voiture classique cette énergie est perdue par frottement dans le système de freinage donc un véhicule hybride va moins consommer de plaquettes de frein. Ce qui permet également aux véhicules hybrides de ne pas être tributaires des prises de rechargement.


Shein Many GEO's

Autre atout, il se trouve au niveau du confort au niveau de la conduite dans les zones à basse vitesse, que ce soit au niveau l’absence de bruit au niveau du moteur, de la facilité au niveau de la propulsion et des manœuvres, vous vous sentirez dans votre élément. Pour avoir le meilleur rendement des moteurs, les voitures hybrides sont généralement en boites de vitesses automatiques CVT.

De plus, l’entretien est moins cher car il n’y a pas de courroie, le système de freinage est moins sollicité...

Les inconvénients 🙁

Comme dans toute bonne chose, il existe des inconvénients tel que La capacité relativement réduite de la batterie ne permettant pas de rouler en mode 100 % électrique sur plusieurs kilomètres. Pour une utilisation optimale, la batterie est utilisée entre 35% et 85% de sa capacité. De plus Par sa conception une voiture hybride peut ne pas pouvoir avoir une attache remorque ou avoir une plus faible capacité de remorquage.

Il y a bien évidemment celui lié à son cout d’acquisition un voiture hybride coute environ entre 2 500 3 000€ plus chère que le même véhicule non hybride.


Shein Many GEO's

La voiture hybride-rechargeable

Fonctionnement

Contrairement à la au premier type, l’hybride rechargeable embarque une batterie plus importante qui permet par conséquent d’avoir une plus grande autonomie au niveau de la conduite. Pouvant rouler jusqu’à 120 ou 130 km/h, pendant une distance comprise entre 20 et 60 km en fonction des modèles, la version rechargeable offre un potentiel plus important au niveau de la conduite.

Néanmoins, comme son nom l’indique, il s’agit d’une version rechargeable. A l’instar des véhicules électrique, pour profiter d’une conduite 100 % propre, il vous faudra donc recharger la batterie grâce à une prise classique ou particulière.

On trouve de nombreux modèles sur le marché : mitsubishi (outlander), Volvo XC60, Mini Countryman S E ALL4, Mercedes GLC 350e, BMW Série 225xe, Cayenne S-E Hybrid,…

Les avantages

Le moteur électrique est presque équivalent au moteur essence, et permet donc d’offrir de meilleures performances de conduites avec moins de bruit lors de la conduite. En termes d’autonomie, ce modèle offre des performances plus importantes en mode électrique.

Certaines voitures ont des moteurs électriques dans l’essieu arrière qui permet de les considérer comme des voitures 4 roues motrices.

Au niveau de consommation de carburant, en fonction de votre mode de conduite, ainsi que de vos habitudes, vous pourrez aller jusqu’à 1L/100km, même si la moyenne se situe plus aux alentours de 2.5-3L/100km comme par exemple pour la Volkswagen Passat GTE. De plus, les rejets de particules polluantes sont avec des véhicules quasiment nul.

Inconvénients de l’hybride-rechargeable

Le premier et surement le plus important est le coût. Un véhicule de ce type sera bien plus important que les autres types de voitures hybrides, un véhicule d’entrée de gamme débute à 35 000/40 000€, cette option n’est donc pas toujours à la portée de toutes les bourses. De plus, pour utiliser la fonction électrique, il vous faudra recharger votre voiture régulièrement, assurez-vous que le maillage de prises rechargeables soit optimal dans votre zone géographique car puisque la voiture est plus lourde et donc la consommation en essence sera plus élevée.

Le nombre de places dans ces véhicules peut être inférieures aux véhicules non hybride autre types d’hybride : Par exemple la Toyota Prius en hybride rechargeable passe à 4 places, dû à la capacité de la batterie, au lieu de 5 place pour la version hybride classique.

De plus, l’architecture plus complexe de ce type de véhicule peut demander des surcoûts au niveau de l’entretien. Pour cela, assurez-vous de réaliser des diagnostics auto réguliers afin de ne pas vous retrouver avec des mauvaises surprises chez le garagiste.

Dans les deux modes d’hybridation, la batterie étant au niveau du plancher, le poids de gravité de la voiture étant plus bas, la tenue de route est meilleure. Mais les batteries alourdissant le véhicule, les suspensions peuvent être plus sollicitées et les aspérités de la route peuvent ne pas être atténuées.

Attention, la puissance des moteurs (essence et électrique) n’est pas additionnée car la puissance maximale des moteurs n’est pas disponible au même nombre de tours minutes. Par exemple une Toyota Corolla avec un moteur électrique de 80 ch et un moteur essence de 100 ch donne une puissance combinée de 138 ch.

Shein Many GEO's

La voiture hybride légère

Fonctionnement

Dernière possibilité offerte en matière d’hybride, il s’agit de la gamme dite légère, « mild hybrid » ou encore « 48 volts » fabriquée principalement par Valeo.

Déjà adopté par Suzuki (avec les Swift et Ignis) et Renault (avec le Scenic Hybrid Assist), c’est au tour de Kia (avec le Sportage), ainsi que Volkswagen sur la future édition de la Golf d’adopter ce procédé.

Ces véhicules disposent d’un alterno-démarreur 48 volts qui permet de soutenir le moteur thermique sur les phases d’accélération ou alors à très faible vitesse. La batterie des voitures hybrides légères peut être comparable à celle d’un vélo électrique.

Tout comme les véhicules dites full-hybrid, la batterie se recharge grâce à l’énergie cinétique générée par les freinages ou de décélération par contre puisque la capacité est plus petite, les plaquettes sont beaucoup plus sollicitées.

Les avantages

Le surcoût comparé à des voitures thermiques est de l’ordre de 1000 à 2500 €, il s’agit d’un coût bien moins Important par rapport aux types d’hybrides. Génial non ? je sais 🙂

Les inconvénients

Les économies de carburant sont relativement minimes, cela est dû à la faible capacité de la batterie embarquée dans le véhicule ! En plus dans les zones supérieures à 50km/h, elle peut occasionner un surpoids pour le véhicule.

Selon les modèles, le surcoût est difficilement justifiable, tant l’écart de consommation avec les voitures thermiques est infime. Par ailleurs, il faut savoir que l’appellation hybride pour ce modèle est sérieusement décriée et remis en cause.

Les prémisses de l’hybridation sont le stop et start. Avec les nouvelles normes ce système commence à être abandonné des constructeurs car il y a plus d’inconvénients que d’avantages comme par exemples: le véhicule à l’arrêt, le moteur ne s’arrête que sous certaines conditions (moteur chaud mais pas trop, climatisation non mise en route, que quelques minutes d’autonomie pas plus de 5 minutes…).

Si les ventes de véhicules hybrides n’explosent pas encore sur le marché Européen, il n’en demeure pas être une option des plus intéressantes si vous souhaitez investir dans un véhicule écoresponsable.

Nous nous sommes intéressés dans cet article à trois types de véhicules, qui seront plus ou moins accessibles en termes de budget, mais qui offriront chacune, des particularités différentes.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Pensez également à vous manifester dans l’espace commentaire si vous avez une remarque à nous faire sur le site ou sur des caractéristiques des voitures hybride que nous avons omis de présenter!

Pour ne louper aucune actualité par Afrikauto, suivez-nous sur notre page Facebook ainsi que sur Tweeter !

Shein Many GEO's

About the Author

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :