6 conseils pour rouler en toute sécurité sur l’autoroute

6 conseils pour rouler en toute sécurité sur l'autoroute
Le nombre d'accidents par kilomètre est cinq fois moins élevé sur l'autoroute que sur les autres axes. Pourtant, nous ne nous y sentons pas toujours à l'aise.

• Vérifier ses pneus 

Des pneus sous-gonflés n’augmentent pas seulement la consommation d’essence, ils s’échauffent avec la vitesse. Cela accroît leur usure et peut même provoquer leur éclatement, principale cause matérielle d’accidents sur l’autoroute. La pression se vérifie près de chez soi, pneus froids avec un manomètre (vendu 10 à 30 euros en centre auto). S’ils sont chauds (au-delà de 3 kilomètres), il faut ajouter 0,3 bar à la pression recommandée par le constructeur. 

• Bien s’insérer 

Le conducteur sur la voie d’insertion n’a pas la priorité mais il doit s’insérer dans le trafic à une allure suffisante pour ne pas gêner les autres automobilistes. Car arriver au bout de cette voie à une vitesse trop faible oblige à s’arrêter pour céder le passage. Il est nécessaire de bien vérifier ses rétroviseurs etangles morts avant de se déporter sur l’autoroute. 

• Respecter les distances 

À 130km/h, l’écart entre deux véhicules doit être égal à la longueur de deux traits sur la ligne discontinue bordant la voie de droite, soit deux secondes. C’est le temps de réaction moyen avant un freinage d’urgence en cas d’imprévu. 

• Rouler à droite et dépasser à gauche

Comme la voie de gauche, la voie du centre est réservée aux dépassements et, sauf en cas de fort trafic, il est interdit d’y circuler. S’y attarder impose aux autres conducteurs de franchir deux voies pour dépasser. Le clignotant doit être actionné avant la manœuvre et après avoir vérifié dans ses rétroviseurs que celle-ci ne gêne pas. Attention, il ne donne aucune priorité! Ne pas omettre de le déclencher après un dépassement pour signaler son intention de se rabattre. 

• Lutter contre la somnolence 

Il faut maintenir son cerveau en activité en bavardant avec les passagers, et aussi en roulant à droite. Cela impose d’anticiper sans cesse, de gérer ses dépassements et de se rabattre. Si l’assoupissement menace, une sieste de vingt minutes sur une aire permet de recharger ses batteries pour deux à trois heures. 

• Les sanctions en cas de non-respect

Le dépassement par la droite, l’oubli du clignotant, le non-respect des distances de sécurité ainsi que les queues-de-poisson (rabattement dangereux après un dépassement) sont punis d’une amende de 135 euros et d’un retrait de trois points.

About the Author

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :