Audi

Audis: 10 Problèmes récurrents

Voici une liste de tous les propriétaires d’Audi  afin qu’ils puissent se préparer aux types de réparations dont ils pourraient avoir besoin à l’avenir.
Toute personne sur le marché des voitures de luxe haut de gamme aura au moins considéré les véhicules des constructeurs de voitures classiques Audi. Grâce à la combinaison idéale de fiabilité et de design élégant, les véhicules modernes d’Audi comptent parmi les voitures les plus vendues en Europe et aux États-Unis.

La société mère d’Audi date de 1910, bien que la marque Audi moderne soit née dans les années 1960 avec l’introduction de l’Audi F103 au style époustouflant en 1965. Depuis lors, la société bavaroise n’a cessé de se développer et, en 2017, elle a vendu 1,9 million de véhicules dans le monde entier.

Audi a peut-être une grande réputation en matière d’ingénierie et de design, mais leurs voitures ne sont pas sans défauts. Pour commencer, les conducteurs des véhicules Audi sont souvent élus parmi les conducteurs les plus inconsidérés sur la route ! Les voitures elles-mêmes présentent également quelques défauts récurrents, et les propriétaires réguliers de voitures Audi se familiariseront bientôt avec les mêmes défaillances mécaniques

Audi : Fuites d’huile

Et il n’y a pas que les propriétaires de BMW qui ont dressé une liste de défauts et de problèmes récurrents. Les propriétaires de véhicules Audi doivent eux aussi supporter plus que leur part de problèmes ennuyeux.

L’un des plus courants est la fuite d’huile, qui semble affecter l’Audi A4 plus que tout autre modèle.

Ces fuites peuvent être causées par des problèmes au niveau d’une ou plusieurs pièces du moteur : les joints d’arbre à cames, les joints de couvercle de soupape et les joints de vilebrequin avant et arrière. Si vous investissez dans une Audi A4 d’occasion, assurez-vous que votre atelier de réparation local vérifie l’absence de dommages et de fuites à ces endroits avant de remettre l’argent.

Audi : problèmes avec l’électronique

L’électronique cause également quelques problèmes avec les véhicules Audi – et étant donné le nombre de pièces importantes des voitures modernes qui dépendent de l’électronique, celles-ci peuvent facilement finir par être des défauts graves et coûteux. Heureusement pour les propriétaires d’Audi, l’un des défauts électroniques les plus courants de leurs voitures se répare assez facilement et à peu de frais, en remplaçant simplement les feux stop et les clignotants défectueux. Si le remplacement de l’ampoule ne fonctionne pas, il vous faudra peut-être faire appel à un expert pour examiner de plus près le câblage – et si votre Audi n’est plus couverte par une garantie, vous risquez de vous retrouver avec une facture salée.

Audi : courroie de distribution défectueuse

La courroie de distribution n’est pas une pièce dont beaucoup de non-mécaniciens ont déjà entendu parler. Les conducteurs de tous les jours sont habitués à changer les pneus et à remplacer les bougies d’allumage, mais on parle de courroie de distribution, et même les amateurs de voitures seront confus !

Les voitures Audi, en particulier l’Audi A4, ont connu des problèmes avec leur courroie de distribution, un morceau de caoutchouc renforcé qui assure que toutes les soupapes du moteur s’ouvrent et se ferment au bon moment pour une efficacité maximale.

Si la courroie de distribution est défaillante, le moteur peut fonctionner de manière inefficace ou ne pas fonctionner du tout. Si la courroie de distribution est défaillante, c’est peut-être la fin de la route pour votre Audi.

Audi : Les articulations des essieux perdent de la graisse

Les essieux à vitesse constante ou CV font partie intégrante de tout véhicule à moteur, transférant la puissance de la transmission de la voiture aux roues. Malheureusement, plusieurs véhicules Audi ont connu des problèmes de perte de graisse au niveau de leur axe CV, ce qui a augmenté la friction, l’usure et la détérioration, et réduit l’efficacité de l’ensemble du système, et a affecté les performances de votre Audi. Parfois, ce problème peut être résolu en remplaçant le “soufflet” de l’essieu – la pièce qui empêche l’eau et la saleté d’entrer dans les pièces mobiles – mais si les dommages sont trop importants, vous pouvez être obligé de remplacer l’essieu CV.

Audi : panne de bougies d’allumage

Changer les bougies d’un moteur est l’un des travaux de réparation les plus faciles. C’est une bonne nouvelle pour les propriétaires d’Audi dont les bougies ont tendance à s’user plus vite que d’habitude !

Comme leur nom l’indique, les bougies d’allumage sont responsables de l’étincelle qui crée l’allumage sur tout moteur à combustion.

Si vous remarquez que votre voiture commence à perdre de la puissance et de l’accélération, ou même qu’elle ne tourne pas au démarrage, il est peut-être temps de remplacer les bougies, généralement autour de la borne des 80 000 à 100 000 miles, mais généralement plus souvent pour certains modèles Audi.

Audi : Fuite de gaz d’échappement

Certaines voitures Audi semblent être plus sujettes aux fuites de gaz d’échappement que d’autres véhicules, une réparation potentiellement coûteuse, et qui peut réduire considérablement l’efficacité de votre Audi si vous ne l’apportez pas à votre atelier de réparation local. L’un des signes les plus évidents d’une fuite de gaz d’échappement est le grondement de votre pot d’échappement – un peu comme le type de modification que les coureurs de rue paient une fortune pour ajouter à leur véhicule. D’autres signes de fuite d’échappement sont une pédale d’accélérateur qui vibre et une consommation de carburant réduite ; vous remarquerez peut-être que vous devez faire le plein plus souvent.

Audi : Le clignotant ne s’éteint pas

Les conducteurs d’Audi sont souvent considérés comme les plus ennuyeux par les autres conducteurs en raison de leur impolitesse, y compris pour des choses simples comme le fait de ne pas utiliser les clignotants quand ils le devraient. Cependant, certains conducteurs d’Audi ont un problème tout à fait différent : leur clignotant ne s’éteint pas vraiment !

De nos jours, la plupart des voitures sont équipées d’un interrupteur multifonctionnel situé à l’intérieur des colonnes de direction, qui contrôle toutes les fonctions, y compris les feux stop, les phares, les essuie-glaces et les clignotants.

Les voitures dont les clignotants sont bloqués ne semblent pas être un problème majeur, mais cela peut être très dangereux pour les autres usagers de la route qui n’ont aucune idée de la manœuvre que vous vous apprêtez à effectuer, si tant est qu’il y en ait une.

Audi : panne de convertisseur catalytique

Le convertisseur catalytique est un dispositif qui fait partie du système d’échappement de la plupart des voitures modernes, convertissant les émissions toxiques du moteur en gaz moins nocifs. Les contrôles des émissions sont de plus en plus stricts et les pots catalytiques sont non seulement essentiels pour garantir la légalité de la circulation de votre voiture, mais un pot catalytique défectueux peut également réduire l’efficacité. Le problème de fuite d’échappement qui touche plusieurs modèles Audi peut endommager les pots catalytiques – et le remplacement de l’un d’entre eux n’est pas donné. Il est essentiel de détecter rapidement les problèmes de fuites d’échappement pour éviter que la facture de l’atelier de réparation ne soit trop élevée.

Audi : bouchon de réservoir desserré

Un défaut très mineur maintenant, comparé aux pots catalytiques cassés et aux systèmes électroniques défectueux, mais qui est vraiment ennuyeux pour les propriétaires des véhicules Audi concernés.

Avec le temps, le joint des bouchons de réservoir Audi peut se desserrer, ce qui signifie que le bouchon ne se visse plus aussi fermement qu’avant.

Croyez-le ou non, cela peut finir par coûter de l’argent, car l’essence s’évaporera du réservoir par les fissures autour du bouchon du réservoir, ce qui signifie que vous devrez faire le plein plus souvent. Une Audi avec un bouchon de réservoir desserré peut même enfreindre les lois environnementales sur les émissions des véhicules.

Audi : Odeur désagréable du système de chauffage

Un certain nombre de voitures ont des problèmes avec leur système CVC – chauffage, ventilation et climatisation – parmi lesquelles les véhicules Audi. Avec le temps, ce système peut être affecté par des moisissures et même des bactéries, ce qui entraîne toute une série d’odeurs désagréables allant des chaussettes moisies au vomi. Une fois que vous avez remarqué l’odeur, il est temps de nettoyer votre système de CVC en profondeur, mais il y a beaucoup de choses que les conducteurs d’Audi peuvent faire pour éviter ce problème, comme passer de l’air frais à l’air recyclé et pulvériser régulièrement du désinfectant dans les bouches d’aération.

Leave a Reply

Shopping cart

%d blogueurs aiment cette page :